Billet de Theo

la Bible, sa théologie, son éthique

Tag

arianisme

Le symbole des apôtres, une confession de foi chrétienne

Le commentaire du Symbole des apôtres, confession de foi chrétienne, composé entre le 4e et le 8e s par Rufin d’Aquilée et Pirmin de Reichenau permet de comprendre l’élaboration de la doctrine chrétienne dès les débuts de l’Eglise
Cette confession de foi individuelle, est une affirmation du monothéisme trinitaire, proclamée lors du baptême des croyants.
Elle implique la foi

– en Dieu tout puissant, créateur,
– en Jésus Christ, conclu du Saint-esprit, d’essence identique à Dieu dans la Trinité. Réellement homme, né de Marie, crucifié, vraiment mort et ressuscité, monté au ciel.
– en l’Esprit Saint qui procède du Père et du Fils
– en la foi universelle de l’Eglise « pratiquée partout, par tout le monde dans tous les temps »
– en la rémission des péchés, en la résurrection de la chair , en la vie éternelle

De Trinitate (de la Trinité) oeuvre principale d’Augustin

Dans son De Trinitate (De la Trinité) écrit entre 399 et 419, S. Augustin reprend les débats précédents à propos de la Trinité. Il fait oeuvre nouvelle en démontrant le dogme par les Ecritures et en l’approfondissant par la spéculation, la réflexion philosophique et théologique.

Doctrine de la Trinité, évolution historique

La doctrine de la Trinité s’appuie sur la préexistence du Christ, son égalité d’essence avec Dieu et sur la reconnaissance du St Esprit comme personne divine distincte du Père et du Fils.