Le dénombrement de Bethléem – Pieter Bruegel

Le dénombrement de Bethléem : présentation du tableau

Le dénombrement de Bethléem a été peint en 1566 par Pieter Bruegel l’Ancien, (1525/29-1569), un peintre protestant des Pays Bas.Le tableau  est inspiré de l’Évangile de Luc (2.1-5). Le premier recensement ordonné par l’empereur Auguste obligeait chacun à se faire enregistrer dans sa ville d’origine. Ainsi Joseph partit avec Marie pour le village de Bethléem en Judée. C’est pendant ce séjour que naquit Jésus.

Un peu d’histoire

La Renaissance italienne représentait les personnages sacrés en position centrale, sous un éclairage flatteur. Bruegel peint la Sainte famille dans un univers réaliste. Il la transpose dans les Flandres du 16e s, pendant l’hiver glacial de 1566.

Marie et Joseph sont cachés au milieu de la foule des gens simples qui viennent payer l’impôt au roi Philippe II d’Espagne. Ce roi distant et impopulaire accablait d’impôts les Pays Bas pour financer une guerre contre la France. Il pratiquait aussi une persécution religieuse cruelle contre les protestants.

Le tableau pose une devinette. On voit un homme qui guide un âne sur lequel est assise un jeune femme enceinte. Mais personne ne sait que cette jeune femme est la mère du Christ. Des gens à l’apparence modeste peuvent jouer un rôle tout à fait déterminant pour l’humanité.

Pour voir le pdf

C.Streng

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu