Ne cherchez pas le Vivant parmi les morts
Une partie du Retable d'Issenheim par Matthias Grünewald

Ne cherchez pas le Vivant parmi les morts

Au petit matin du premier jour de la semaine, quelques femmes juives parcourent en silence les rues de Jérusalem.Elles se hâtent pour rendre à un mort les devoirs requis par la coutume.Et quel mort ? Il avait été annoncé par les prophètes comme le puissant Sauveur qui délivre des ennemis, celui qui vient au nom du Seigneur, celui qui guérissait les malades et ressuscitait les morts. Les voilà devant un tombeau vide. Et deux anges proclament : pourquoi cherchez-vous le vivant parmi les morts, il est ressuscité.. Ces paroles nous concernent aussi.

Continuer la lecture
L’amour de Dieu le Père
Doigt de Jean l'Evangéliste montrant le Christ en croix, Retable d'Issenheim

L’amour de Dieu le Père

Dans les lieux célestes. Dieu le Père est assis sur son trône, majestueux, éblouissant, nimbé de sa propre lumière. Autour de lui, rangées en ordre de bataille, douze légions d'anges prêtes à intervenir. Sur terre, dans le silence d'un jardin, au milieu des oliviers, Jésus-Christ le Fils bien-aimé s'apprête à donner sa vie pour le salut du monde : Non pas ce que je veux mais ce que tu veux. Dieu le Père voit son Fils bien-aimé souffrir et mourir pour le péché du monde. Une lutte terrible en lui. Mais il ne peut laisser les ténèbres l'emporter.

Continuer la lecture