Theo croit en Dieu

Souverain, tout-puissant et sage, Dieu le créateur de toutes choses visibles et invisibles se manifeste par sa révélation générale exprimée par la splendeur et la puissance de sa création, par sa providence envers toutes ses créatures et par la pensée de l’éternité qu’il a mise dans le cœur de l’homme.
Il est de toute éternité, Dieu tri-une (trinitaire), Père, Fils et Saint-Esprit, union de trois personnes, co-éternelles, égales, inséparables, interdépendantes, éternellement unies en une seule et même essence divine, cependant distinctes et sans confusion entre elles.
Dans sa grâce, il se rend connaissable par sa révélation spéciale manifestée par ses actes de salut et de jugement dans l’histoire, par l’œuvre de Jésus-Christ à la croix et celle du Saint Esprit dans l’Eglise, énoncées et explicitées par sa Parole.

Theo croit en Jésus-Christ

Jésus-Christ, préexistant et égal à Dieu dans la Trinité a accepté de se dépouiller lui- même de son égalité avec Dieu. Conçu du Saint-Esprit, sans péché originel hérité d’Adam, il peut donner sa vie pour le pardon de tous les pécheurs
Ayant reçu de Marie sa nature humaine unie à sa nature divine en une seule personne à la fois totalement divine et totalement humaine, il a vécu sur terre une existence véritable, historiquement et géographiquement localisée. Il a été tenté en toutes choses, sans commettre de péché.
Sous Ponce Pilate il a souffert, a été crucifié, est mort et a été enseveli selon le projet et la pré-connaissance éternelles de Dieu mais aussi par la faute des pécheurs.
Ses souffrances et sa mort à la croix volontairement acceptées dans l’obéissance à la volonté de son Père céleste, et son sang versé ont valeur d’expiation des péchés pour ceux qui croient en son sacrifice.
Sa résurrection corporelle après une mort réelle de trois jours prouve que son sacrifice a apaisé la colère de Dieu contre le pécheur et que la justice de Dieu justifie celui qui met sa foi en lui.
Son œuvre expiatoire a acquis sa signification complète à l’Ascension. Ayant apporté à son Père le sacrifice qui autorise le pécheur pardonné à entrer dans la présence de Dieu, le Fils siège à sa droite pour exercer son ministère céleste d’intercession et régner sur l’univers entier jusqu’au jugement dernier où il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père.
Tout jugement des vivants et des morts remis au Fils par le Père concerne tous les humains, vivants et morts qui seront tous jugés et déterminés au salut dans la présence de Dieu ou à la perdition, loin de lui.

Theo croit en l’Esprit Saint

Dieu, le Saint Esprit, la troisième personne de la Trinité est un avec le Père et le Fils qu’il glorifie. Il est une personne véritable, active dans la création, la rédemption et la nouvelle création. Il enseigne, écoute et parle, convainc de péché, rend témoignage à Jésus-Christ.
Déjà présent dans l’Ancien Testament, dans la Loi et dans les textes prophétiques, ainsi que sur des personnes spécialement choisies, il rend témoignage à Jésus-Christ, illumine l’annonce de l’Evangile et l’écoute de la foi, ouvre les cœurs à la sagesse du plan de Dieu et vient habiter dans le croyant au moment de sa repentance et de sa conversion à Dieu.
Après l’Ascension, il a constitué la première Eglise le jour de la Pentecôte et il continue à habiter en elle.