La victoire de Jésus-Christ à la croix

La victoire obtenue par Jésus-Christ à la croix revêt pour nous la plus haute importance. Les autorités et les dominations ont été dépouillées, c’est donc un ennemi vaincu que nous affrontons.
Pourtant si notre position en Christ est assurée et si notre protection se trouve en lui nous sommes appelés à jouer un rôle actif dans la lutte contre l’ennemi. Nous avons donc un rôle à jouer dans ce combat de la foi qui nous est proposé. Dieu a tout prévu pour nous assurer la victoire si nous entrons dans son plan

Enfin, puisez votre force dans l’union avec le Seigneur, dans son immense puissance. Prenez sur vous toutes les armes que Dieu fournit, afin de pouvoir tenir bon contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres humains, mais contre les puissances spirituelles mauvaises du monde céleste, les autorités, les pouvoirs et les maîtres de ce monde obscur. C’est pourquoi, saisissez maintenant toutes les armes de Dieu ! Ainsi, quand viendra le jour mauvais, vous pourrez résister à l’adversaire et, après avoir combattu jusqu’à la fin, vous tiendrez encore fermement votre position. (Ephésiens 6.10-13, Bible en Français Courant BFC)

Que retenir d’essentiel de ce passage : « puisez », « prenez », « saisissez », toute une série de verbes d’action
La puissance et l’autorité sont du côté de Dieu et non du nôtre, d’où l’importance de notre attachement et de notre union avec le Seigneur. Dans ce combat, une panoplie d’armes nous est proposée, elles ne sont ni facultatives ni désuètes. A nous de les utiliser. C’est son plan.La lutte ne vise pas les personnes mais les puissances spirituelles mauvaises du monde céleste, les autorités, pouvoirs et maitres de ce monde obscur.

La parole de Dieu, une arme essentielle du combat de la foi

Parcourons maintenant la liste des armes proposées : on s’aperçoit qu’elles sont toutes défensives sauf une : «accepter le salut comme casque et la parole de Dieu comme une épée donnée par l’Esprit Saint » (v. 17)
La parole de Dieu est une arme offensive, ….en collaboration étroite avec le Saint Esprit. Cela veut dire que nous renonçons à la violence, à la contrainte psychique et à la manipulation qui sont des moyens humains utilisés par le maître de ce monde obscur. Nous affirmons, nous proclamons que nous désirons nous confier dans la puissance et l’attachement à Dieu, en suivant ses directives et son plan.
Lisons maintenant la description de l’épée de l’Esprit dans Hébreux 4 11 à 13

Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos ; faisons en sorte qu’aucun de nous ne tombe, en refusant d’obéir comme nos ancêtres. cEn effet, la parole de Dieu est vivante et efficace.  Elle est plus tranchante qu’aucune épée à deux tranchants.  Elle pénètre jusqu’au point où elle sépare âme et esprit, jointures et moelle. Elle juge les désirs et les pensées du cœur humain.  Il n’est rien dans la création qui puisse être caché à Dieu. A ses yeux, tout est à nu, à découvert, et c’est à lui que nous devons tous rendre compte. (BFC)

L’auteur de la lettre nous encourage à entrer dans le repos de Dieu. C’est la position dans laquelle nous attendons tout de lui, libres de toute crainte, de toute anxiété, de toute chute, dans une confiance absolue. C’est à ce moment aussi que nous abandonnons nos propres œuvres, nos œuvres mortes et l’auto justification qui s’y attache.
Si nous nous soumettons à la parole divine en nous laissant sonder et éprouver, nous sommes sur la bonne voie pour entrer dans le pays promis. Ce n’est pas de la passivité.

La parole de Dieu dans nos vies

Prenons isolément chaque élément qui décrit l’action et l’influence de la Parole – révélée et écrite, éclairée par l’Esprit – dans nos vies.
1. la parole de Dieu est pleine de vie et de puissance, elle reste toujours en vigueur (Transcription A Kuen).
A travers les siècles, elle reste pertinente et actuelle. Il est indispensable de la transmettre de génération en génération, d’où l’importance du rôle des parents et de l’Eglise. Elle est comparable à une semence destinée au cœur et à la volonté. Reçue avec docilité et soumission, elle manifeste sa puissance vivifiante.
2.Elle est plus incisive qu’aucune épée à double tranchant, elle pénètre jusqu’aux profondeurs de l’être, articulations et moelle (de notre vie intérieure), jusqu’à la ligne de séparation entre la vie de l’âme et celle de l’esprit (Transcription A Kuen).
Elle commence par blesser et trancher, pour séparer ce qui est de l’âme, siège de la vie naturelle, et ce qui est de l’esprit, siège de la vie spirituelle et divine. Le péché a tout bouleversé en établissant sa domination sur l’âme. La parole de Dieu divise et sépare, Elle pénètre partout pour dévoiler la corruption du péché. Mais elle révèle aussi à notre esprit qu’il est fait pour servir l’invisible, l’éternel. C’est un divin scalpel manié avec précision par l’Esprit Saint
3. Elle discerne et révèle les sentiments et les penchants du cœur, Elle juge les pensées et les intentions les plus secrètes. (Transcription A Kuen)
C’est spécialement avec le cœur que Dieu a affaire.Au chapitre trois il était question de l’endurcissement du cœur, d’un cœur méchant et incrédule, qui s’égare. Au chapitre 8, il est question du cœur dans lequel est écrite la loi de Dieu, un cœur sincère, purifié et affermi par la grâce. Quelle bénédiction de soumettre nos cœurs au jugement de la Parole !
4.Rien, dans toute la création, ne peut échapper au regard de Dieu  (Transcription A Kuen)
La parole de Dieu possède des attributs de Dieu. Rien ne peut se soustraire à son jugement. Aujourd’hui elle est parole de vie ; par l’action de l’Esprit elle transforme et libère des vies.
Mais quand aujourd’hui sera passé, elle deviendra parole de condamnation. Il s’agira alors de savoir si nous sommes réellement entrés dans le repos de Dieu ?Comment peut-on imaginer dissimuler quelque chose à Dieu ? Il connaît tout de nous, laissons le donc nous éclairer par ce qu’il nous dit. Rajoutons dans cette perspective cette déclaration de Jésus : «Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres »(Jn 8.32) et « sanctifie les par ta vérité, Ta parole est la vérité » (Jean 17. 15)
L’action de la parole de Dieu dans notre vie et autour de nous libère, purifie, restaure, remet à l’endroit.
«La puissance de Satan réside dans le mensonge, tandis que la puissance du croyant réside dans la connaissance de la vérité ». (Neil Anderson)

Notre part dans le combat de la foi

Chaque chrétien est invité à prendre part au combat de la foi. C’est une lutte spirituelle d’où sont bannis les moyens humains et l’esprit de ce siècle. La parole de Dieu écrite et révélée est cette épée animée par l’Esprit Saint. Elle est puissante, adaptée à chaque situation et toujours d’actualité. Elle divise, sépare et dévoile la corruption du péché dans nos vies. Elle discerne et révèle les sentiments et les penchants du cœur. Elle rétablit la vérité et fracasse les mensonges et les œuvres de l’ennemi. Elle nous rend réellement libres à l’égard du péché.

A quelles conditions ?

Aimer la parole et la lire aussi souvent que possible afin de le connaître, lui, le berger de nos âmes. Ne pas nous borner à écouter cette parole divine mais aussi lui être soumis, lui obéir et donc la mettre en pratique (Jacques 1.23)
W.K.