La création a eu lieu en vertu de la volonté et par la parole de Dieu

33 passages du Nouveau Testament citent Genèse 1 ou y font allusion

Voici quelques exemples significatifs.

Hébreux 11.3 et Jean 1.1-3  font allusion à  Genèse 1.1

Par la foi, nous comprenons que l’univers a été harmonieusement organisé par la parole de Dieu, et qu’ainsi le monde visible tire son origine de l’invisible. (Hébreux 11.3), et Au commencement était celui qui est la Parole de Dieu. Il était avec Dieu, il était lui-même Dieu.Au commencement, il était avec Dieu. Tout a été créé par lui ; rien de ce qui a été créé n’a été créé sans lui (Jean 1.1-3) rappellent
Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. (Genèse 1.1)

2 Pierre 3.5 fait allusion à  Genèse 1.3, 6 et 9

Il y a longtemps par la parole de Dieu, des cieux existaient (2 Pierre 3.5) rappelle,Dieu dit(Genèse 1.3, 6 et 9)

1 Timothée 4.4  fait allusion à Genèse 1.31

Tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejetée si elle est reçue avec gratitude (1 Timothée 4.4) rappelleTout ce qu’il avait fait  était très bon.( (Genèse 1.31).

L’Évangile de Jean fait écho à Genèse 1

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu.Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue. (Jean 1.1-5)
Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. (Jean 1.14)

Jean identifie Jésus-Christ comme la Parole de Dieu par qui toutes choses ont été faites. Le Christ était là au début, avant même le début de la création. Il est un avec Dieu, le souverain Créateur.

Jésus-Christ, image de Dieu, premier-né de la création, agent créateur de Dieu

Jésus Christ, « image du Dieu invisible »  « premier né de la création » est le lien entre le créateur et la création
Il [Jésus] est l’image du Dieu invisible, Premier-né de toute création.Car en lui toutes choses ont été créées, les choses au ciel et sur terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités; toutes choses ont été créées par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et en lui toutes choses subsistent.(Colossiens 1.15-17

Ces deux titres de Jésus-Christ donnent une perspective de la relation qui existe entre la création et la rédemption.
En tant qu’image de Dieu, Jésus-Christ est le lien entre le créateur et sa création.
En tant qu’associé au créateur,  Il révèle Dieu à sa création.

Premier-né signifie préexistence et non création

Premier-né ne signifie pas que Jésus soit une créature ou qu’il soit inférieur à Dieu. C’est une expression juive qui implique l’idée de pré existence.

Restauration de l’image de Dieu en l’homme

Puisque Jésus-Christ est l’image de Dieu, le chrétien  est appelé à être rendu conforme au Christ.La seule domination permise au chrétien est celle qu’exerce le Christ; sous la forme d’un humble service.

Le Christ, agent créateur de Dieu

Car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux comme sur la terre, les visibles, les invisibles, les Trônes et les Seigneuries,
les Autorités, les Puissances. Oui, par lui et pour lui tout a été créé.
(Colossiens 1.16)

Le Christ est l’agent de l’activité créatrice de Dieu, le cadre de référence de la création : toutes choses ont été créées par lui, et en lui c’est-à-dire en référence à lui ou en relation avec lui.

Origine du cosmos dans le Christ, pour glorifier le Christ

Il est lui-même bien avant toutes choses et tout subsiste en lui.
Il est lui-même la tête de son corps qui est l’Église.
(Colossiens 1.17-18)
Le Christ n’est pas seulement l’origine du cosmos; il en est aussi le but.

Toutes choses ont été créées pour lui, c’est-à-dire pour lui être soumises et pour le glorifier. « Tout subsiste en lui » (v. 17). Le verbe au parfait grec exprime une activité qui se poursuit. Toutes choses continuent et tiennent ensemble dans le Christ. Il est le seul fondement de l’unité du cosmos et de son but.

Le Christ est le centre de la création

Dans la puissance créatrice de ses miracles

L’importance du Christ dans la création se voit dans la puissance créative qui se manifeste dans  ses miracles. Les malades guéris, les morts ressuscités,  les tempêtes calmées, le montrent en train de restaurer l’ordre et l’harmonie dans des corps humains ou les systèmes naturels perturbés.

Dans son enseignement

Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es dans les cieux ! Que ton nom soit reconnu pour sacré,que ton règne vienne, que ta volonté advienne  sur la terre comme au ciel.(Matthieu 6.9-10)
Dieu, avec une simple parole, a créé son royaume sur terre et on peut lui faire confiance pour qu’il prenne soin de nous.Jésus enseigne dans le Sermon sur la montagne que son père est souverain et prendra soin de nous

Il nous apprend à faire confiance à Dieu qui prend soin de nous

C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez ou de ce que vous boirez, ni, pour votre corps, de ce dont vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement.

Voyez ces oiseaux qui volent dans les airs, ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’amassent pas de provisions dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. N’avez-vous pas bien plus de valeur qu’eux ?(Matthieu 6.25-26)

Le Christ est l’image de la gloire de Dieu

En effet, le même Dieu qui, un jour, a dit : Que la lumière brille du sein des ténèbres, a lui-même brillé dans notre cœur pour y faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu qui rayonne du visage de Jésus-Christ. (2 Corinthiens 4.6)

On peut établir un parallèle entre la lumière de la gloire de Dieu sur le visage du Christ, la lumière qui brille aujourd’hui dans nos cœurs, et la lumière qui a brillé dans les ténèbres sur lequel l’Esprit planait à la création (Genèse 1.3).

C.S.